Tout est bon dans le cosson…

Voila, tout est dans le titre… Quoi? je me suis trompé, c’est plutôt tout est bon dans le cochon? En effet, mais laissons ce petit clin d’œil professionnel de coté, pour revenir plutôt à ce spectacle. En effet, il n’y a pas d’erreur de frappe, et il s’agit bien d’un spectacle nommé ainsi. En effet, l’artiste en question s’appelle Arnaud Cosson. Pour beaucoup, vous avez du le découvrir dans l’émission « On ne demande qu’à en rire ». Pour certains, cela fait bien plus longtemps qu’on le connait.

Pour éviter tout malentendu, je préviens par avance que j’ai eu la chance de côtoyer cet artiste avant qu’il ne monte sur les planches, donc, on pourrait penser que mon avis est biaisé, mais vu la standing ovation qu’il a reçu hier soir, ce n’est pas le cas. En effet, il a sondé le public à la fin de son spectacle pour connaitre le pourcentage de gens qui l’ont découvert via l’émission ONDAR, et le pourcentage était assez conséquent.

Comment décrire le spectacle? De l’humour décalé, qui dépeint des situations quotidiennes au travers de gens caricaturés à son maximum. On peut tous se visualiser dans l’un des personnes joués sur scène (en moins décalé). Des jeux de mots, un langage sans retenu mais vulgaire. Le tout accompagné de mimiques vraiment délirantes.

Depuis la première fois ou je l’ai vu au casino de Dinard, le spectacle a évolué, les personnes sont toujours les mêmes, mais par contre, Arnaud est passé dans la catégorie des grands ou même un problème de micro ne le perturbe pas(c’est normal, vu le parcours), et malgré des sketchs que je connais maintenant par cœur, il arrive toujours autant à me faire rire. Son spectacle étant bien ficelé (quelques nouveautés ajoutés au fil des années), il se permet, et il a raison, de jouer avec le public. Du coup, cela engendre une relation sympa et dynamique qui nous emmène encore plus dans son univers.

Au final, ce fut un plaisir de le revoir sur scène. et « pompom sur le gâteau », il nous a livré un aperçu de son prochain spectacle en cours d’écriture. Et la, il nous a mis l’eau à la bouche, et nous attendons qu’une seule chose désormais: qu’il vienne nous le jouer à domicile!

Arnaud, si tu m’entends, tu sais ce qu’il te reste à faire. La salle du phare (vire l’ingénieur du micro… lol) t’attend avec impatience!